essay writing about media i hate writing papers child papers phd psychology thesis dissertation editing service how to write a briefing paper baseball writing paper music homework helper school essays for sale startup business plan example pdf
Grupo de investigación en ecología de turberas
Université Laval
 
Recherche et développement coopérative
 

Programme scientifique de la subvention de Recherche et développement coopérative (2018 à 2023)

 

La subvention RDC intitulée «Management and Ecological Restoration of Peatlands for a Sustainable Canadian Horticultural Peat Industry» permet de poursuivre les recherches entamées dans le cadre de la chaire de recherche industrielle et de la subvention RDC précédente avec des chercheurs de diverses universités canadiennes, mettant à profit leur expertise multidisciplinaire.

 

L'industrie canadienne de la tourbe et son association (Canadian Sphagnum Peat Moss Association - CSPMA) favorisent la restauration écologique en tant que premier choix des stratégies de réhabilitation à la suite de l'extraction de la tourbe. La restauration des tourbières tente de résoudre le conflit existant entre les impacts sur l'environnement et l'utilisation économique des tourbières, tout en permettant le retour de la fonction d'accumulation de la matière organique.

 

Le programme de recherche en partenariat avec l'industrie a été mis sur pied il y a environ 25 ans, et a permis de développer avec succès une méthode de restauration des bogs (tourbières ombrotrophes).

 

Toutefois, pour certains habitats (i.e. routes minérales) des tourbières en extraction, il est nécessaire de poursuivre les recherches afin d'obtenir une restauration écologique satisfaisante.

 

De plus, le succès de la technique reste à être mieux documenté en ce qui a trait à l'effet de la fertilisation phosphatée, la diversité faunique (oiseaux, insectes et amphibiens) et pour les espèces végétales à statut particulier.

 

Nous proposons aussi de développer des critères de succès afin d'évaluer le résultat des actions de restauration, entre autres, par le biais de développement d'indicateurs permettant d'utiliser les mesures de végétation présente sur les sites restaurés (aspect facilement mesurable) avec le retour des fonctions propres aux tourbières (complexes à évaluer), tels la séquestration à long terme du CO2 et le régime hydrique.

 

D'autre part, les techniques de restauration pour les sites où la tourbe minérotrophe est exposée après l'extraction restent encore à développer, particulièrement en ce qui a trait au remouillage de ces sites et l'introduction des espèces végétales typiques des tourbières minérotrophes (fens).

 

Par ailleurs, les impacts des opérations d'extraction de la tourbe sur la qualité de l'eau seront évalués.

 

Finalement, l'optimisation des techniques de culture de la sphaigne, de façon cyclique et renouvelable, est également d'intérêt pour l'industrie de la tourbe. Elle sera approchée de différentes façons, notamment avec les mécanismes de verrouillage enzymatique ralentissant la décomposition.

 

Le programme de recherche proposé est pancanadien et s'inscrit dans une perspective de développement durable et responsable de la ressource de tourbe.

Inventaire de la végétation dans une tourbière minérotrophe, dans la région de Rivière-du-Loup au Québec (Photo: D. Cobbaert).
© 2009 GRET-PERG. | Reservados todos los derechos. | C2000