Grupo de investigación en ecología de turberas
Université Laval
 
Hydrologie / écohydrologie
 

L'eau est l'un des éléments fondamentaux du développement des tourbières. La restauration des tourbières cherche à rétablir non seulement un couvert végétal dominé par les sphaignes ou les mousses brunes, selon l'état du substrat, mais aussi un régime hydrologique typique des tourbières.

 

Les tourbières à sphaignes (bogs et fens pauvres) se caractérisent par une forte relation entre la végétation et l'hydrologie. La structure hautement fibrique et poreuse du tapis de sphaignes peut stocker l'eau de l'atmosphère et permet de limiter considérablement les fluctuations de la hauteur de la nappe phréatique. Dans les bogs naturels, les sphaignes maintiennent les systèmes auto-régulateurs de l'écohydrologie de façon à ce qu'ils soient favorables à leur propre croissance.

 

Lors de la restauration des tourbières, il semblerait facile de renverser les effets du drainage en remouillant le site, tout simplement. En réalité, les nouvelles conditions du profil du sol qui se sont développées après l'extraction de la tourbe diffèrent grandement de celles d'un sol en tourbière naturelle. Ainsi, après extraction de la tourbe ou après utilisation à des fins agricole, il faut considérer la restauration d'une tourbière comme celle d'un nouvel environnement, avec de nouvelles propriétés physiques, en particulier pour la couche supérieure du sol.

 

Les sites restaurés font généralement l'objet d'un suivi pour vérifier le retour des fonctions hydrologiques des tourbières.

 

 


View

Title

Starting year

Ending year

Leader

Type

PDF

Voir

Hydrologie et écohydrologie des tourbières

1994

Price, Jonathan S.

Hydrologie - écohydrologie


© 2009 GRET-PERG. | Reservados todos los derechos. | C2000