Grupo de investigación en ecología de turberas
Université Laval
 
Diversité floristique
 
Tourbière de Bois-des-Bel, Bas-Saint-Laurent

La tourbière de Bois-des-Bel est située dans la région du Bas-Saint-Laurent (47° 58' N., 69° 26' O.), sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, dans l'est du Québec (Canada). Elle est se trouve dans une plaine agricole étroite (16 km) délimitée par le fleuve au nord-ouest et par la chaîne montagneuse des Appalaches au sud-est. L'altitude de la plaine agricole est faible (0-250 m). Elle est recouverte de sable, de limon et d'argile marine. Pour sa part, la tourbière de Bois-des-Bel couvre une superficie de 202 ha à une altitude moyenne de 15 m. L'épaisseur maximale de son dépôt de tourbe est d'environ 3,75 m. La tourbière se caractérise par une mosaïque de parcelles ouvertes ou forestières. La surface terrière des arbres varie de 0 à 42 m2/ha. La végétation est dominée par l'épinette noire, les éricacées arbustives (surtout Kalmia angustifolia, Ledum groenlandicum et Vaccinium angustifolium) et les mousses (principalement Pleurozium schreberi, Sphagnum angustifolium et S. russowii). La tourbière de Bois-des-Bel est l'une des dernières de la région du Bas-Saint-Laurent à ne pas avoir été exploitée de façon intensive pour l'extraction de la tourbe à des fins horticoles. En 1972, un petit secteur (11 ha) a toutefois été drainé pour extraire de la tourbe par aspirateur. Cette activité a pris fin en 1980.

 

 

Détail de la zone exploitée de la tourbière de Bois-des-Bel qui a été restaurée en 1999 et 2001.

En novembre 1999, une équipe multidisciplinaire d'écologistes, d'hydrologues et de biogéochimistes (Groupe de recherche en écologie des tourbières - GRET) ont mis en commun leur expertise pour mener une expérience à long terme (>10 ans) sur la restauration de la tourbière de Bois-des-Bel. Parmi les objectifs du programme de restauration, il a été proposé de restaurer la biodiversité (plantes, amphibiens, arthropodes, oiseaux) du secteur perturbé. Cela ne veut pas dire que les assemblages de plantes et d'animaux du secteur en restauration doivent être identiques à ceux qui étaient présents à l'origine; ils doivent toutefois être similaires à ce que l'on trouve ça et là dans le large spectre des assemblages caractéristiques d'une tourbière non perturbée. Pour évaluer le succès de la restauration, on doit avoir une base de données solide sur la biodiversité des tourbières. À cet égard, le Laboratoire de recherche sur les plantes envahissantes a constitué une importante banque de données sur la biodiversité végétale (plantes vasculaires, mousses, hépatiques, lichens) et animale (oiseaux nicheurs) du site de Bois-des-Bel (secteur non perturbé). Un total de 755 points d'échantillonnage pour les plantes et de 57 points d'écoute pour les oiseaux a été utilisé pour constituer cette banque (2000-2001). Tous les points d'échantillonnage sont spatialisés et incorporés dans un système d'information géographique.

 


Aperçu sur le terrain du site restauré de la tourbière de Bois-des-Bel (photographie : S. Campeau).

La répartition spatiale de chaque espèce de plante et d'oiseau trouvée à Bois-des-Bel est présentée dans ce site web. Pour y avoir accès, il suffit de sélectionner le groupe d'espèces pour lequel on veut avoir l'information (plantes ligneuses, plantes herbacées, mousses incluant les sphaignes, hépatiques, lichens, oiseaux nicheurs), puis de cliquer sur l'espèce choisie. La carte de répartition de l'espèce (présence/absence) apparaîtra alors sur l'écran.

 

© 2009 GRET-PERG. | Reservados todos los derechos. | C2000