communication and culture coursework help time for kids homework al capone does my homework quiz writing master essays customer service in banks essay essays on nessecity of domestic helps how to write a rationale for an essay college essay application review service sheet
Grupo de investigación en ecología de turberas
Université Laval
 
L'industrie de la tourbe
 

Les méthodes de récolte

Le Canada est le deuxième producteur mondial de tourbe horticole, après l’Allemagne. La récolte de tourbe a lieu principalement au Nouveau-Brunswick et au Québec (environ 70 % de la production), ainsi qu’en Nouvelle-Écosse, au Manitoba et en Alberta, à moins grande échelle. Au Canada, la production est d'environ 1,4 million de tonnes par année.

Autrefois, la tourbe était récoltée à la pelle, par la méthode de la coupe par blocs. On creusait de longues tranchées parallèles d’où l’on extrayait des blocs de tourbe qui étaient mis à sécher sur les terre-pleins qui séparaient les tranchées.

À partir des années 1970, on a commencé à récolter la tourbe à l’aide de gros aspirateurs. Pour ce faire, il faut d’abord enlever la végétation de surface pour mettre à découvert la tourbe. On creuse ensuite des canaux de drainage pour évacuer l’eau qui gorge la tourbière et on attend que le sol sèche par l’action du vent et du soleil. L’aspirateur récolte alors une très mince couche de tourbe. Une tourbière peut être exploitée pendant plusieurs décennies, car il faut passer des centaines de fois au même endroit avant d’atteindre la profondeur où la tourbe n’est plus d’assez bonne qualité pour la récolter.

© 2009 GRET-PERG. | Reservados todos los derechos. | C2000